• Le sabbat, conseil à ceux qui veulent le pratiquer !

     

     

    Le sabbat, conseil à ceux qui veulent le pratiquer !

     

     Comment il fallait réellement observer le sabbat dans l'Ancienne Alliance.

    Il est important de savoir de quelle manière la loi de Moïse ordonnait de respecter le sabbat.

    1.     Il ne fallait accomplir aucun travail, ni aucune œuvre servile (Exode 20:10 : Lév. 23:3 ; Jér. 17:21-22). On ne pouvait ni arroser sa pelouse, ni travailler dans son jardin, ni s'adonner à un passe-temps, ni aller surfer, ni réparer un pneu crevé, etc… La loi prévoyait que si quelqu'un ne cessait pas toute activité en l'honneur du sabbat, il violait la loi. Dans Nombres 15:32-36, il est parlé d'un homme qui a été surpris en train de ramasser du bois le jour du sabbat. Il a été lapidé par toute l'assemblée.

    2.     Il ne fallait allumer aucun feu (Exode 35:3). Il ne fallait donc faire aucun pique-nique ni barbecue d'église. On ne pouvait entrer dans aucun restaurant pour manger des hamburgers, car ils sont cuits sur le feu. On ne pouvait ni se faire cuire un œuf, ni se faire des crêpes pour le petit déjeuner, car il aurait fallu allumer un feu. Même le fait de conduire une voiture implique le fait "d'allumer un feu" dans le moteur de votre véhicule !

    3.     Il ne fallait faire aucun déplacement ni aucun voyage (Exode 16:29). Plus tard, les Juifs ont précisé cette loi, en indiquant qu'on ne pouvait faire que la valeur d'environ neuf cents mètres, le jour du sabbat. Nous voyons cette règle pratiquée par les Juifs dans le Nouveau Testament. Mais la loi elle-même disait : "Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour" (Exode 16:29). Si vous voulez respecter le sabbat, vous ne devez même pas vous rendre à une réunion de votre église, sauf si vous habitez à moins de 450 mètres de là. Même en cas d'urgence, vous n'avez pas le droit de vous rendre à l'hôpital.

    4.     Il ne fallait faire aucun achat (Amos 8:5). Si vous avez besoin d'essence pour vous rendre à l'église, vous n'avez pas le droit d'en acheter le jour du sabbat. Vous ne pouvez même pas acheter une cassette ou un livre au comptoir de librairie de votre église. Car, ce jour-là, on ne peut échanger de l'argent contre la moindre marchandise. Si vous devez écouler des denrées périssables, vous ne pouvez pas le faire le jour du sabbat.

    5.     D'une manière générale, il ne fallait ni acheter ni vendre (Néhémie 10:31 et 13:15, 19). Vous ne pouvez pas faire la moindre course. Vous ne pouvez même pas acheter une glace pour votre dessert, ni aucun autre produit. Si vous n'avez plus rien à manger ou à boire chez vous, vous ne pouvez pas sortir pour aller acheter quelque chose, pas même un chewing-gum !

    6.     "Le jour du sabbat, vous offrirez deux agneaux d'un an sans défaut, et, pour l'offrande,deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, avec la libation" (Nombres 28:9). En d'autres termes, vous devez doubler vos offrandes le jour du sabbat. Est-ce que ceux qui observent le sabbat pratiquent réellement cette règle, en accord avec la loi de l'Ancien Testament ? Je n'ai jamais encore rencontré de gens qui respectent le sabbat, et qui doublent le montant de leurs offrandes chaque semaine !

    7.     "Chaque jour de sabbat, on rangera ces pains devant l'Eternel, continuellement : c'est une alliance perpétuelle qu'observeront les enfants d'Israël" (Lévitique 24:8). Ce commandement ne peut plus être respecté, car il n'y a plus de Temple. Les Chrétiens qui observent le sabbat ne peuvent donc plus obéir à ce commandement de la loi. La vérité, c'est que le sabbat a été donné, non pas aux Gentils, mais aux Juifs et à leurs descendants (Exode 31:12-17). Il s'agit d'une loi donnée par Dieu aux Juifs.

    8.     La dernière loi concernant le sabbat était la pénalité prévue pour ceux qui ne l'observeraient pas, c'est-à-dire la mort.

    C'est ainsi que Dieu a ordonné que le sabbat soit observé. Est-ce que ceux qui observent actuellement le sabbat obéissent à tous ces commandements ?

    A ce propos, il n'est pas inutile de rappeler quelles étaient les principales occasions où il fallait appliquer la peine de mort, selon la loi de Moïse :

    ·         Quand on entrait illégalement dans le sanctuaire du Temple (Lév. 16:2).

    ·         Quand on sacrifiait ses enfants à Moloch, qui était la divinité païenne des Ammonites (Lév. 20:1-2). Aujourd'hui, cela revient à pratiquer l'avortement, qui est autre que le meurtre d'un enfant.

    ·         Quand on consultait un médium ou les esprits (verset 6).

    ·         Quand on maudissait ses parents (verset 9).

    ·         Quand on commettait l'adultère (verset 10).

    ·         Quand un homme couchait avec sa belle-fille (verset 12).

    ·         Quand on pratiquait l'homosexualité (verset 13).

    ·         Quand un homme épousait une femme et sa mère en même temps (verset 14).

    ·         Quand on avait des rapports sexuels avec des animaux. Dans ce cas, même la bête devait être mise à mort (verset 15-16).

    ·         Quand on blasphémait le nom de l'Eternel (Lév. 24:16).

    ·         Quand un homme ou une femme avaient en eux l'esprit d'un mort ou un esprit de divination (Lév. 20:27). Cela inclut l'astrologie, l'invocation des morts, et le fait de prédire l'avenir.

    ·         Quand on commettait un meurtre (Lév. 24:21).

    ·         Quand on n'observait pas la Fête des pains sans levain ni le sabbat (Exode 12:12-13, 19 et 31:14).

    ·         Quand on avait violé l'interdiction de toucher le Mont Horeb (Exode 19:12-13).

    ·         Quand on frappait son père ou sa mère (Exode 21:15).

    ·         Quand on enlevait un homme ou une femme pour le vendre comme esclave (Exode 21:16).

    ·         Quand des hommes se querellaient, et heurtaient une femme enceinte, en provoquant le décès de la mère ou de l'enfant (Exode 21:22).

    ·         Quand on entraînaît le peuple de Dieu vers d'autres dieux, par des songes ou des fausses prophéties (Deut. 13:5).

    ·         Quand on refusait d'écouter les sacrificateurs ou les juges de l'Eternel (Deut. 17:12-13). Cela incluait donc le fait de désobéir à toutes les lois cérémonielles.

    ·         Quand on regardait l'arche (1 Sam. 6:19).

    ·         Quand on touchait l'arche (2 Sam. 6:7).

    ·         Quand on offrait du feu étranger à l'Eternel (Lév. 10:1-2).

    Selon la loi, combien de jours faut-il travailler par semaine ?

    "On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos : il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage : c'est le sabbat de l'Eternel, dans toutes vos demeures" (Lév. 23:3).

    "Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi" (Deut. 5:12-14).

    Vos amis ou vos serviteurs qui se trouvent avec vous doivent donc également observer le sabbat en même temps que vous ! L'observation du sabbat concerne toute votre maison et impose, nous l'avons vu, la cessation de toute activité ce jour-là.

    Rappelons la pénalité qui était appliquée en cas de violation du sabbat, afin de bien comprendre comment il faut l'observer.

    "Comme les enfants d'Israël étaient dans le désert, on trouva un homme qui ramassait du bois le jour du sabbat. Ceux qui l'avaient trouvé ramassant du bois l'amenèrent à Moïse, à Aaron, et à toute l'assemblée. On le mit en prison, car ce qu'on devait lui faire n'avait pas été déclaré. L'Eternel dit à Moïse : Cet homme sera puni de mort, toute l'assemblée le lapidera hors du camp. Toute l'assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l'Eternel l'avait ordonné à Moïse" (Nombres 15:32-36).

    "Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort ; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple. On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Eternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort" (Exode 31:14-15).

    "On travaillera six jours ; mais le septième jour sera pour vous une chose sainte ; c'est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Eternel. Celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera puni de mort" (Exode 35:2).

    Voici une bonne question : "Travaillez-vous six jours par semaine, ou cinq ? Car Dieu commande de travailler six jours, et de se reposer le septième. De nombreux partisans du sabbat ne travaillent ni le samedi ni le dimanche. Certains convoquent même l'Eglise le jour du sabbat, ce qui ne leur est pas commandé par la loi. Si vous ne respectez pas le sabbat exactement comme le prévoit la loi, vous le violez, même si vous vous reposez le dimanche !

    Combien de fois fallait-il violer le sabbat pour être puni de mort ? Une seule fois ! Le seul fait de savoir que la loi punissait de mort ceux qui violaient le sabbat prouve que la loi n'est pas respectée aujourd'hui par les partisans du sabbat ! Ceux qui le respectent ne veulent certainement pas respecter les pénalités qui y sont associées !

    Existe-t-il une seule loi, par laquelle Dieu aurait annulé la moindre des dispositions du sabbat ? Non ! Les pénalités ont-elles été abolies, ou sont-elles toujours en vigueur dans la loi ? Il faut être cohérent ! On ne peut pas prétendre être sous la grâce pour ce qui concerne les pénalités, et être sous la loi en ce qui concerne l'observation du sabbat ! Soit nous sommes entièrement libérés de l'observation du sabbat, dans toutes ses prescriptions, soit nous sommes dans l'obligation de le pratiquer correctement et complètement, comme la loi l'exige.

    En outre, ceux qui rendent un culte à Dieu le dimanche ne peuvent prétendre observer le sabbat, tel que Dieu l'a institué, car ils ne respectent pas la lettre de la loi. Surtout s'ils veulent culpabiliser les autres en leur reprochant de ne pas respecter le sabbat !

    Nombreux sont ceux qui prétendent observer le sabbat "dans l'esprit de la loi," mais en interprétant la Bible comme ils l'entendent. Il faut soit observer le sabbat à la lettre, soit admettre qu'on ne le respecte pas correctement.

    Quand certains veulent, en plus, forcer les autres à observer le sabbat, alors qu'eux-mêmes ne le respectent pas comme Dieu l'a prévu, cela devient du légalisme. Il s'agit pour le moins d'une hypocrisie. Jésus a dit, à propos des Pharisiens, qu'ils "lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt" (Matthieu 23:4).

    Ceux qui veulent culpabiliser les autres en les accusant de ne pas observer le sabbat ne sont que des Pharisiens modernes. Ils violent eux-mêmes le sabbat, et ignorent les exigences de la Parole de Dieu. Ils deviennent exactement ce qu'ils voudraient certainement éviter d'être, c'est-à-dire des meurtriers de la grâce.

     

    (Source: http://www.latrompette.net/post/A62.observer_le_sabbat.htm )

     

     

    Shalom

     

     

     Note karada:

     

     Sérieusement, que pourrais –je dire aux chrétiens de Somalie ou d’Érythrée qui meurent déjà de faim ! Pourrais-je leur dire d’observer le sabbat ?

    Où même à ceux d’ailleurs qui n’ont rien à manger, à plus forte raison chercher le « pain sans levain » ou du vin.

    Qu’en est-il de nous en  Côte d’Ivoire, où manger une banane braisée, ou avoir un repas par jour est souvent mission impossible ?

    Ah merci Yeshua de nous avoir libérés du joug de la servitude !

                                                           -----

    Mais pour l'Israelite:

    Lévitique 24:8

    Chaque sabbat, on disposera ces pains devant l'Eternel pour qu'il y en ait toujours. C'est une alliance qui lie pour toujours les Israélites.

     

    Amen

     

    Shalom

    « Le Sabbat partie 7 (fin)Mercenaire 18 : Rick Warren »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Mai 2013 à 01:08

     Le site "latrompette.net" est antisémite jusqu'à la moelle et prouve de plus ici qu'il n'a rien compris à ce qu'est:

    - une "Loi accomplie mais non abolie"

    - le sacrifice parfait de Yeshoua

    - la portée eschatologique du shabbat.

     

    En effet, TOUTES les peines et sanctions (surtout la peine de mort) sont remplacées par le sacrifice total et parfait de Yeshoua, Fils de l'homme, ce pourquoi nous avons un libre accès au sanctuaire céleste (Héb 10:19) où Yeshoua est notre "avocat auprès du Père" (1 Jean 2:1).

     

    Par ailleurs, il existait dans la Torah des dispositions particulières pour les "sacrificateurs" (ce que "latrompette" ignore bien évidemment) et comme nous devenons un "royaume de sacrificateurs" (Apoc 1:6 et 5:10), nous bénéficions de ces prérogatives ! (Yeshoua en a donné un exemple en laissant ses disciples prendre et manger des grains de blé en Mat 12:1, Marc 2:23, Luc 6:1... et c'est donc rapporté "3 fois" = 3 témoins !)

     

    De plus, il n'y a que dans le "christianisme" apostat (et païen) que l'on envisage "la Loi" comme une suite "d'interdits"... car pour les "disciples", c'est au contraire une source de liberté par rapport aux contraintes du "monde" et un acte d'Amour permanent envers le Créateur.

     

    Enfin, c'est blasphémer que de penser et dire que Yeshoua n'aurait pas "obéi" à TOUTE la Loi de Son Elohim et Père (qui est également le nôtre... si nous sommes des "fils" !)

     

    Là, tu déconnes grave mon cher Dabo ! :(

    2
    Dimanche 5 Mai 2013 à 01:13

    Je rappelle de plus qu'il existe également un "shabbat de la terre" et que si les hommes l'avaient respecté, personne ne mourrait de faim !

    3
    Marie
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 16:06

    Le sabbat a ete fait pour l' homme et non l' homme pour le sabbat. Jesus l' a mem observé et mem ses disciples. En aucun moment Jesus n' a dit qu'il ne fallait pas l' observz130. Auc ontraire il' la acomplit comme tout autre lettre de la loi. La seule rectification qu'il a apoorté est sur la facon de l' observer.


    Donc mon cher. Si tu as la bible en main , informe toi egalement sur le nouveau testament ou Jesus n' a jamais contredit ni une lettre de la loi. "Tant que le ciel et la terre ne passeront ni un seul iota de la loi no passera."

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 20 Septembre 2014 à 21:55

    En effet.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :