• Mercenaire 3: W.Miller

                      MERCENAIRE 3 :        William Miller

     

    Mercenaire 3

     

    Brève présentation : L’Église adventiste du septième jour (aussi appelée par abréviation « l'Église adventiste) est une dénomination chrétienne née d'un mouvement de réveil protestant interconfessionnel conduit par le prédicateur baptiste américain William Miller (1782-1849) entre 1831 et 18441. Le mot « adventiste » vient du latin adventus qui signifie « arrivée », « venue », « avènement », en référence au retour du Christ annoncé dans la Bible. « Septième jour » désigne le sabbat (samedi), le septième jour de la semaine, considéré par les adventistes comme le jour biblique de repos et d'adoration. ( Voir Wikipédia)

     

    Note karada : Cher ami, toi qui ne t’es pas encore décider à quitter toutes les dénominations, pis celle de l’Eglise Adventiste, nous t’exhortons à le faire maintenant. Pour ce faire, nous ferons une brève analyse des ‘’racines pourrie’’ de cette Eglise.

     

                                               ***Fausse prophétie***

     

    Questions : Frère, a-t-on besoin de péché combien de fois pour être un pécheur ? Ou du moins, a-t-on besoin de prophétisé combien de fois pour être un faux prophète ?

    Réponse : Selon la Bible, une seule fois suffit pour être un pécheur donc un faux prophète. Quand nous lisons attentivement les premiers chapitres du livre de la Genèse, nous découvrons aisément qu’il a suffit d’une seule transgression pour qu’Adam soit coupable ! C’est donc par lui que le péché est venu dans le monde avec toutes ces conséquences.

     

    *La prophétie de Miller :

    Tels les adventistes d’aujourd’hui, Miller a interprété les écritures selon sa propre conscience et selon des calculs d’hommes.

    Sur la base de la prophétie de Daniel 8 :14, William Miller conclut en 1818 que le retour visible de Jésus-Christ aurait lieu vers 1843-1844.

    Quelle grave erreur !

    Dans cette rêverie, 150 000 Américains croyaient en ce retour. Entraînant des personnes  à vendre tout leurs biens pour ce retour triomphal, puisqu’ils n’en auront plus besoin.

     

    Mauvaise surprise : Après le « grand désappointement » du 22 octobre 1844, Miller reconnut s'être trompé mais il garda sa foi dans la doctrine du retour du Christ et rejeta fermement l'établissement d'une nouvelle date.

    La conséquence immédiate est que l’Eglise adventiste se divisa en trois courants : les adventistes spiritualistes, les adventistes d’Albany et les adventistes sabbatistes.

     

    Mercenaire 3

    Qu’en dit la Bible ?

    +Matthieu 7:17-19

    La Bible du Semeur (BDS)

    17 Ainsi, un bon arbre porte de bons fruits, un mauvais arbre produit de mauvais fruits.

    18 Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre de bons fruits.

    19 Tout arbre qui ne donne pas de bons fruits est arraché et jeté au feu.

    YESHOUA dit qu’un bon arbre ne peut produire de mauvais fruits. De même un bon prophète ne peut faire de fausses prophéties s’est impossible. Notez bien que c’est la& marque des faux prophètes, faire de vaines prophéties.

    +Matthieu 7:14-16

    La Bible du Semeur (BDS)

    14 Mais étroite est la porte et difficile le sentier qui mènent à la vie! Qu'ils sont peu nombreux ceux qui les trouvent! 

    15 ---Gardez-vous des faux *prophètes! Lorsqu'ils vous abordent, ils se donnent l'apparence d'agneaux mais, en réalité, ce sont des loups féroces. 

    16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Est-ce que l'on cueille des raisins sur des buissons d'épines ou des figues sur des ronces? 

     

    Oui, des loups très féroces. Près à déchiqueter votre âme ! Nous vous mettons en garde chers amis, ils ne vont pas vous faire de cadeaux. Où du moins, ils vous feront un beau cadeau : La Géhenne.

    Réveillez vous ! Ne négligez pas ce message salutaire.

     

    +Matthieu 24:11 

    De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens.

     

    C’est une certitude, ces faux prophètes triompheront de beaucoup ! Mais pas de tous ! Ne faites pas parti d’eux .Car, le prix de la sanction est grand ; un feu qui ne s’éteint point, pire que celui qui ce trouve sur la terre. Un feu parfait !

     

    +Matthieu 24:24 

    De faux christs surgiront, ainsi que de faux prophètes. Ils produiront des signes extraordinaires et des prodiges au point de tromper, si c'était possible, ceux que Dieu a choisis.

     

    Si vous ne quitter pas cette Eglise apostat, c’est que vous avez déjà fait votre choix, n’attendez plus le jugement de Yeshoua pour savoir votre sort. Car, vous êtes déjà jugé. Vous n’avez pas cru au Fils unique de YHWH. Vous n’êtes plus ignorant  de ce faux prophète qu’est Miller.

    La doctrine adventiste est certes fausse, mais le plus important ici est de souligner l’imposture de Miller.

    ***Attention, l’on pourrait pour vous dissuader de quitter cette Eglise avec ce type de versets (en déformant le sens)

    « Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Eternel n’aura point dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite, n’aie pas peur de lui »
    (Deutéronome 18 :22)

    ***Mais allons plus loin :

    « C’est par l’accomplissement de ce qu’il prophétise qu’il sera comme véritablement envoyé par l’Eternel »
    (Jérémie 28 :9)

     

    ***Mieux : 

    « Leurs visions sont vaines et leurs oracles menteurs, ils disent : ‘L’Eternel a dit ! Et L’Eternel ne les a point envoyés et ils font espérer que leur parole s’accomplira »
    (Ezéchiel 13 :6)

    Mes frères quelqu’un disait que  De fausses prophéties ont le même effet que la divination et la sorcellerie. Sans en être conscients, les gens tombent sous un ensorcellement

     

    Quelle est l’attitude de YHWH face aux prophéties (ou prédication) ?

    1. « Je confirme la parole de mon serviteur et j’accomplis ce que PREDISENT mes envoyés »
    (Ésaïe 44 :26)

    2. « Afin que vous vous souveniez des PREDICTIONS des saints prophètes … »
    (2 Pierre 3 :2)

    3.  « Qui a, comme moi, fait des PREDICTIONS- Qu’il le déclare et me le prouve … »
    (Ésaïe 44 :7)

    Si nous croyons au même Dieu, sachez qu’Elohim ne peut mentir. Ce qu’il dit s’accomplit toujours. Toujours !

     

    Sachez le mes frères, toutes les religions sont fausses, sauf

     Jacques 1 : 27 .

     

    Bâtissez votre maison sur le roc : MASHIAH.(MATHIEU 7)

     

    Que celui à qui YHWH a donné de comprendre comprenne maintenant !

     

    Karada ! 

    « Mercenaire 2: Yvan C.Mercenaire 4: W.M.BRANHAM »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    blakata
    Dimanche 24 Février 2013 à 15:59

    La réalité est que William Miller était un riche fermier protestant baptiste qui s'est mis en 1821 à approfondir la Bible par défi, dans le but d'y trouver des erreurs, mais en utilisant une approche honnête et sans a priori. Mais il n'a honnêtement trouvé aucune erreur, et, au lieu de cela, il a trouvé la date finale de la prophétie de Daniel 8:14 ("Deux mille trois cent soirs et matins, et le sanctuaire sera purifié"). En se basant sur la mauvaise traduction de ce verset (dont la bonne traduction est "Deux mille trois cents soirs et matins, et le sanctuaire sera justifié"), Miller a interprété le sanctuaire comme étant la Terre, et sa purification comme étant la destruction de la Terre par le feu qui, selon ce qu'il croyait, devait avoir lieu au moment du retour de Jésus. Il a donc cru avoir trouvé la date de la fin du monde.
    En partant des documents historiques donnant la date de départ de la prophétie (automne 457 av.J-C), Miller y a ajouté 2300 ans, ce qui a abouti à l'automne de l'année 1843. À partir de 1831, encouragé par ses amis, il s'est mis à parcourir les États-Unis pour exposer ses découvertes dans des conférences. Ces conférences ont eu un énorme succès de masse, appelé le Mouvement adventiste, qui intéressait des protestants de toutes dénominations. Lorsque l'automne 1843 a été dépassé, Miller s'est rendu compte qu'en Histoire, il n'y a pas d'année zéro, ce qui fait qu'il devait ajouter une année à son calcul pour déterminer la date de fin de la prophétie. Cette date devait donc être l'automne 1844. Miller a donc continué ses conférences en fonction de cette nouvelle date, conforme cette fois à la manière de calculer des historiens.
    Lorsque l'automne 1844 a été dépassé, un adepte du mouvement adventiste a proposé de fixer la date ultime au 22 octobre 1844. Rien ne s'étant passé ce jour-là, cet homme a vu, le lendemain même, une projection géante dans le ciel montrant Jésus passant du lieu saint au lieu très saint du temple. Et cet événement a aidé les adventistes qui restaient à comprendre que l'événement annoncé dans Daniel 8:14 n'était pas le retour de Jésus, mais la justification de la présence du lieu très saint (= le sanctuaire) dans le temple céleste, parce que Jésus a commencé à y travailler depuis la date donnée. L'épître aux Hébreux donne quelque détail sur la travail de Jésus dans le temple céleste.
    Toujours est-il que, suite au non-retour de jésus en automne 1844, presque tous les adeptes du Mouvement adventiste se sont retirés, et il n'a resté qu'une petite poignée d'adventistes qui continuaient à croire à la véracité de la prophétie. S'étant aperçus, grâce à la vision de Jésus passant dans le lieu très saint du sanctuaire céleste, des erreurs d'interprétation que l'on fait quand on emboîte trop vite le pas aux imprécisions protestantes, les rescapés du Mouvement adventiste ont commencé à réétudier toute la Bible pour la débarrasser, lorsque nécessaire, des interprétations traditionnelles injustifiées.
    Ellen White, qui a eu des visions confirmant les découvertes faites par ces études de toute la Bible, a eu une communication de la part de Dieu disant que s'Il avait permis que Miller se trompe sur la date et sur l'événement annoncé dans Daniel 8:14, c'était pour que les exaltés qui se sont joints au Mouvement adventiste pour être "dans le bon groupe" au retour de Jésus quittent le Mouvement pour ne pas gêner les recherches honnêtes de ceux qui continuaient à croire que le retour de Jésus n'était pas très éloigné.
    Miller a donc fait exactement ce que Dieu attendait de lui : il a attiré l'attention de tous les États-Unis sur l'événement très important dans l'histoire de l'humanité qui se produirait à l'automne 1844. Il a donc porté d'excellents fruits, qui ont permis par leur forme de débarrasser les croyants sincères de ceux qui les auraient autrement sabotés.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 24 Février 2013 à 19:33

    J'ai lu votre pensée mais toujours est-il qu'il est faux ! Les visions sont pareilles à celles de William M. Branham , mais on sait où il est aujourd'hui . Faites des recherches approfondies pour votre âme ! je vous aime !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :