• Pierre,premier pape?

     

    • Pierre,premier pape ?

       

       

      Note karada: Dans le retablissement des choses, nous déclarons que Pierre (le premier pape) est un démon.Différément de Képhas , notre frère dans la foi appelé aussi Pierre.

      Ce site n'est pas fait pour les touristes religieux et pour les amoureux du mensonges.Nous, nous n'avons rien à perdre à dire la vérité, donc, nous la disons avec force et puissance !

       

      Retenez que les satanistes ont gardé le même objectif depuis des siècles:

       

      1.Semer la confusion, en changeant le vrai en faux et le faux en vrai

      2.Faire croire que ceux qui défendent la vérité sont des menteurs

      3.Détruire ces "menteurs"

      4.Reigner en mettre de la vérité par le mensonge et le k.o (idéologie ordo ab ko , qui signifie installer l'ordre par le k.o)

      Ils utilisent la même technique pour détruire ceux qui étant avec eux dans le mensonge décident de revenir à la vérité.

      Frère ou soeur, toi qui lis ce message, es-tu prêt(e) à dire la vérité et l'assumer ? Ta reponse te conduira soit dans "la Géhenne" , soit dans la "Nouvelle Jerusalem".A bon entendeur salut !

       

      En ce qui nous concerne ici, nous allons démentir la papauté de Képhas en trois étapes. On y va !

      Etape 1 :Intox

      Saint Pierre © DR

      1er pape

       Pontificat : environ 30-64

      De Simon à Pierre

      Avant de rencontrer Jésus qui l'appellera Képhas - "Pierre" en araméen -, Simon n'est qu'un pêcheur sur la lac de Génésareth au nord de Jérusalem. Sensible auxcourants messianiquesqui traversent alors le judaïsme, il fréquente le cercle de Jean le Baptiste, avant de rencontrer Jésus de Nazareth. Abandonnant sa vie de pêcheur et sa famille, il décide de le suivre et devient le principal des douze apôtres. Durant la vie publique de Jésus, il aurait été le témoin de tous ses actes importants, des miracles et de la Transfiguration. A l'arrestation de Jésus, Simon-Pierre le renie par trois fois, en feignant de ne pas le reconnaître. Après la crucifixion, au matin de Pâques, il est le premier, à voir le tombeau vide après le passage des femmes.

      De Jérusalem à Rome

      Selon l'Eglise catholique, Pierre est le premier évêque de Rome, mais les historiens ne connaissent rien de son activité romaine. Ayant reçu la charge de "pasteur universel" à la mort du Christ, on sait qu'il est à la tête de la communauté judéo-chrétienne de Jérusalem pendant 10 ans, qu'il confie à Jacques en 41 avant de partir comme missionnaire. Au Concile de Jérusalem, il se fait le garant de l'équilibre entre les différentes communautés chrétiennes : la question porte sur la nécessité ou non pour les chrétiens d'origine païenne de se plier aux rites juifs, notamment à celui de la circoncision. Pierre, sur les conseils de Paul, choisit de ne pas imposer la discipline juive aux nouveaux convertis.(http://www.linternaute.com)



      Note karada:(désintox) 

      Je nomme pierre-ledemon celui que l'église catholique appelle le premier pape. En ce qui nous concerne Képhas ou pierre, frère dans la foi a été exécuté par Rôme. Comment un mort peut-il devenir premier pape ?
      Oui, vous me direz certainement au "concile de Jérusalem". 

      Je vous informe que ce "concile" est un tissu de mensonge. 

      Le faux jésus a nommé un faux « pierre » comme pape pour régner, dominer, appauvrir et soulevé les hommes contre leur créateur. 

      Le faux jésus est en fait Lucifer lui-même. 

      Lucifer est un nom propre qui signifie "Porteur de lumière" (étymologie latine : Lux « lumière » – Ferre, «porter»). À l'origine, c'est l'un des noms que les Romains donnaient à l'« étoile du matin », autrement dit la planète Vénus (qui était appelée Vesper quand elle devenait « étoile du soir »). C'est aussi un personnage des mythologies romaine et grecque, dieu de lumière et de connaissance. 

       C'est lui qui séduit toute la terre de façon magistrale et habile. Il a réussi à faire croire aux hommes des abominations comme vérités, et la plus grande selon nous, est que le vrai jésus, c'est à dire Yeshua est passé pour un imposteur, il n'est pas le fils de Elohim . 

      Ceux qui croient au faux "jésus" c'est à dire "lucifer" comme le vrai, ne connaitrons jamais la Nouvelle Jerusalem.(LIRE ATTENTIVEMENT MATHIEU 7)

      Les protestants; les évangéliques,les Rastamanes (...) s'opposent aux catholiques pensant être dans la vérité. Ils sont tous fous, car ils se trouvent dans la Babylone sans même sans rendre compte. 

       

       Un point essentiel qu'il faut souligner est que le terme "souverain pontife" est reservé au MASHIAH (Christ) seul. Il signifie, l'intermédiaire entre Elohim(Dieu) et les hommes.Qui est-il celui qui le seul intermédiaire entre Elohim et les hommes?

      1 Timothée 2:5 

      Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme,
       
      Comprenez-vous l'imposture?
      -----------
      Etape 2:Un pontificat non historique

      Dans la liste des 266 papes connus de l'église catholique, Pierre-ledemon a été érigé en premier:

      Élus au ier siècle

      (Voir 
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%C3%A9taill%C3%A9e_des_papes#.C3.89lus_au_Ier.C2.A0si.C3.A8cle[modifier | modifier la source]

      )

       

      Nom de règne

      Pontificat

      Naissance

      Remarques

      1

      saint Pierre (le demon)
      sanctus Petrus

      33[citation nécessaire] – 64/67

      à Bethsaïde

       

      2

      saint Lin
      sanctus Linus

      64/67 – 76/79

      en Tuscie

       

      3

      saint Anaclet
      sanctus Anacletus

      76/79 – 88/92

      en Grèce ?

      Appelé aussi Clet.

      4

      saint Clément Ier
      sanctus Clemens

      88/92 – 97

      à Rome

       

      5

      saint Évariste
      sanctus Evaristus

      97 – 105/107

      à Bethléem

       

       (...)

      Élus au xxie siècle[modifier | modifier la source]

       

      No 

      Nom de règne

      Pontificat

      Nom d’origine

      Naissance

      Remarques

      265

      Benoît XVI
      Benedictus sextus decimus

      19 avril 2005 – renonce le 28 février 2013

      Joseph Alois Ratzinger

      16 avril 1927
      à Marktl
      Drapeau de l'Allemagne Allemagne

      Premier pape allemand depuis Étienne IX.

      Renonce à son pontificat, en raison de son âge, le 28 février 2013.

      266

      François
      Franciscus

      Depuis le 13 mars 2013

      Jorge Mario Bergoglio

      17 décembre 1936
      à Buenos Aires
      Drapeau de l’Argentine Argentine

      Premier pape originaire du continent américain, premier pape jésuite et premier pape non-européen depuis Grégoire III.

       

      Note karada:Les historiens ne reconnaissent guère les dates du règne de Képhas (voir Etape 2).Pour s'assurer que les hommes les croient, les satanistes ont installé un cadavre au coeur du vatican, disant que c'est lui le premier pape qui  "ci-git".

      Ils ont refusé d'être pauvre et de porter la croix ou (poteau) du vrai Christ.C'est pourquoi la lettre de jean s'adresse à eux en ces termes:

      Apocalypse 3:17 

      Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,
       
      Le vatican est l'état le plus riche et puissant de notre temps .Il est plus riche que l'Onu,les Usa,la Russie et tous les pays du monde réunie.Je n'exagère absolument rien.
      Faites des recherches, vous verez !

       

      Pierre,premier pape ?

      Pierre,premier pape ?

       

       

      Pierre,premier pape ?

      Pierre,premier pape ?

      Pierre,premier pape ?

       


      Yeshua  lui donna bien les clefs

      Mathieu 16:16-19- « … Simon Pierre répondit : Tu es le MASHIAH, le Fils du Dieu vivant. Yeshua, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts [Enfer] ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

      Yeshua donna les clefs du royaume des cieux à Képhas, et déclara que tout ce qu'il liera sur la terre sera lié dans les cieux, et que tout ce qu'il déliera sur la terre sera délié dans les cieux. Même si les 12 disciples étaient tous réunis pour cette rencontre, Yeshua ne dit ces choses qu’à Pierre.

      Tout en parlant à Képhas, Yeshua dit qu'il construira Son église sur CETTE pierre.

      Yeshua dit: «…tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise. ». Le mot grec pour ‘cette’ - en tant que ‘cette pierre’ - est le pronom démonstratif ‘taute’. Donc , la phrase insiste sur ‘CETTE pierre’. Taute est utilisé quand "on veut attirer l'attention, avec un accent particulier, sur un objet désigné, que ce soit dans le voisinage physique de l'orateur ou dans le contexte littéraire de l'écrivain» (Hc Dana et JR Mantey, A Manual Grammar of the Greek New Testament, 127). Dans la version de la Bible protestante Louis-Segond, ‘taute’ est traduit par ‘cette’ dans 1 Corinthiens 15 :19 ; et ‘cette’ dans 2 Corinthiens 9:4.

      Par conséquent, la déclaration de Yeshua faite à Képhas, porte cette signification: ‘tu es Pierre et sur CETTE PIERRE-CI je bâtirai mon Eglise.’. Dans le contexte donné, «cette pierre» se réfère naturellement à Pierre. Il se trouve justement que Yeshua change le nom de Simon en un nom qui signifie ‘pierre’....

       

      Le changement de nom de Pierre

      Yeshua change le nom de ‘Simon’ par celui de ‘Pierre’, juste avant qu'Il déclare ‘…et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise’.

      Matthieu 16:17-18 –« … Tu es heureux, Simon, fils de Jonas … Et moi, je te dis que tu es Pierre … »

      Dans l'Ancien Testament, le changement d’un nom s’appliquait lors d’une nomination, d’une vocation particulière ou un changement de statut. Dans la Genèse, nous lisons ce qui suit au sujet d'Abraham:
      Genèse 17:5 - «On ne t'appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations.»

      Elohim a changé le nom d’‘Abram’ à celui d’‘Abraham’, car le nouveau nom insistait sur son rôle spécial de DIRIGEANT du peuple de Elohim. Abraham a été choisi pour être le père de plusieurs nations. (Il s’appelait aussi ‘pierre’ comme nous le montrerons.) En hébreu, Abram signifie un père élevé, maisAbraham signifie le père de la multitude.

      De même, dans Genèse 32:28, nous lisons que Elohim a changé le nom de Jacob en Israël afin d’insister sur son rôle particulier ou sa position. Par conséquent, en plus des autres choses importantes que Jésus dit à saint Pierre dans Mathieu 16, le changement de nom de Pierre sert à confirmer la position spéciale et le nouveau statut de Pierre.

       

      Les clefs du royaume

      Matthieu 16-19 – «Je te donnerai [Pierre] les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

      Aucun autre apôtre n’a reçu les clefs du royaume des cieux. Dans Matthieu 18:18, nous lisons que tous les apôtres ont reçu le pouvoir de lier et de délier, mais les clefs du Royaume des Cieux n’ont été promis qu’à Pierre seul, dans Matthieu 16:19. Ça montre que le pouvoir qui est donné à tous les apôtres de lier et de délier, dans Matthieu 18:18, doit être exercé sous les clés, qui ne sont seulement données qu’ à Pierre. Pierre a une position d'autorité unique dans l'Église.

      'Les Clefs du Royaume' se réfère à Esaïe 22 et au poste de Premier ministre

      Esaïe 22:22 – «Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David : Quand il ouvrira, nul ne fermera; Quand il fermera, nul n'ouvrira.»

      Vous remarquez que le langage reflète clairement Matthieu 16 :19 ? Dans l'Ancien Testament, Elohim a conclu une alliance avec David, afin d'établir un royaume. La monarchie davidique, le Royaume de Dieu sur terre, était censé être un prototype du Royaume de Elohim que Yeshua établirait. C'est pourquoi Jésus est appelé le fils de David dans les Evangiles. C'est aussi pourquoi l'Evangile de Matthieu fait de ‘royaume’ l’un de ses principaux thèmes. C'est aussi pourquoi Pierre lui-même dit dans Actes 2:30 queYeshua est assis sur le trône de David. Luc 1:32 dit la chose suivante sur Yeshua: « « Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Elohim lui donnera le trône de David, son père. »

      Yeshua est assis sur le trône de David. Mais le royaume de Yeshua est spirituel; Son Royaume, c’est Son Eglise. Le Royaume de Yeshua ne remplit pas seulement le prototype, le royaume de David…. Il le surpasse. Le fait est que le Royaume de Yeshua est disposé de façons similaires.

       

      Yeshua fit clairement de Pierre son premier ministre

      Dans le royaume de David, un roi ne régnait pas seulement sur tout le peuple ; il disposait d’ un Conseil royal, composé de ministres ou d’officiers royaux en chefs. Les références bibliques de ce Conseil royal - ses officiers- se trouvent dans 2 Samuel 8 (2 Rois 8 dans La Sainte Bible selon la Vulgate ) ; 1 Rois 4 (3 Rois 4 dans La Sainte Bible selon la Vulgate) ; et en d’autres lieux. On trouvait dans ce Conseil royal un ministre de la Défense, des ministres du commerces, des ressources, etc…

      Cependant, de tous les ministres du roi, il y en avait un qui, par son autorité, se démarquait du reste : c’était le Premier ministre, qui était au-dessus de la maison du roi. C'est là que la vérité fascinante d'Esaïe 22 devient pertinente à Matthieu 16.

      Dans Esaïe 22, nous lisons que le premier ministre avait la clef de la maison de David. Je le redis le premier ministre avait la clé de la maison de David. Cette clé représente l'autorité du premier ministre sur la maison du roy.

      Esaïe 22:20-22 - «En ce jour-là, J'appellerai mon serviteur Eliakim, fils de Hilkija; Je le revêtirai de ta tunique, je le ceindrai de ta ceinture [celle de Schebna] , Et je remettrai ton pouvoir entre ses mains; Il sera un père pour les habitants de Jérusalem et pour la maison de Juda. Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David : Quand il ouvrira, nul ne fermera; Quand il fermera, nul n'ouvrira. »

      Vous lisez bien ? Le premier ministre avait la clef de la maison de David. Nous voyons aussi qu’il a reçu la ‘pouvoir’ [gouvernement] , et qu’il sera ‘un père pour les habitants de Jérusalem’.

      Dans Esaïe 22, le premier ministre du Royaume était un homme du nom de Schebna. Esaïe 22 :15 dit que Schebna était ‘le préposé du temple’ – c'est-à-dire qu’il avait à charge la maison du roi. Puis, Schebna abandonna la fonction de premier ministre et fut remplacé par un homme du nom de Eliakim. Ensuite, nous lisons qu le roi Ézéchias donna la clé du royaume, celle qu’avait auparavant Schebna, à Eliakim. Il fit ça, car Schebna avait succédé Eliakim dans la fonction de premier ministre.

      Eliakim disposait maintenant de la clé de la maison de David. De ce fait, tout le monde le reconnaîtrait comme Premier ministre du roi.

      Songez à la ressemblance évidente avec Matthieu 16…Dans Esaïe 22:22, nous voyons clairement que la clef du royaume est léguée ; tout comme Jésus donna les clefs à St Pierre. De plus, la déclaration qui dit qu’ avec la clef ‘il ouvrira, et il n’y aura personne qui ferme ; et il fermera, et il n’y aura personne qui ouvre’ , est frappante de similarité avec ce que dit Yeshua à Képhas dans Matthieu 16 :19, quand Il lui donne les clefs de Son Royaume : ‘ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.’ La signification de tout ça devrait être plus qu’évidente.

      Yeshua est assis sur le trône de David. Alors, quand Yeshua vient établir Son Royaume (Son Église), qui est l'accomplissement du Royaume de David, Il nomme de même Son Conseil royal : Ses Apôtres. Cependant, un parmi ces ministres royaux (les apôtres) est premier ministre ; il est au-dessus de tous les autres ministres et de tous les membres du royaume. Ce premier ministre, c’est celui qui aura les clefs de Son Royaume, et qui recevra la primauté dans Son Eglise pour s’occuper les affaires de son royaume.

      Lorsque Yeshua dit à Pierre ‘je te donnerai les clefs du royaume des cieux’ , c’était une claire indication faite aux juifs instruits, que Yeshua allait faire de  Pierre Son premier ministre. Il déclarait que St Pierre sera le premier pape – le président, le gouverneur de Son Église. 

       

      Qui est la pierre dans Matthieu 16 ? - C’est Pierre

      Matthieu 16:18 - « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts [Géhenne] ne prévaudront point contre elle. »

      Ça devrait être évident pour tous : Képhas est celui que Yeshua décrit comme étant ‘cette pierre’. Mais les protestants émettent toutes sortes d'objections contre ce fait.

      Objection: Pierre ne peut pas être la pierre, puisque Yeshua est l'unique Fondement

      1 Corinthiens 3:11 - «Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Yeshua HAMASHIAH.»

      Ceux qui soulèvent cette objection ne réalisent pas que la Bible parle de tous les Apôtres comme étant des fondements.

      Apocalypse 21:14 - «La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l'agneau.»

      Y a t-il une contradiction entre Apoc 21:14 et 1 Cor 3:11 ? Non, bien sûr que non. Le fait que le MASHIAH soit l’unique fondement, comme 1 Corinthiens 3:11 enseigne, signifie simplement que tout vient du MASHIAH. Toute vraie autorité dans l'Eglise doit venir du MASHIAH parce que l'Eglise elle-même vient du MASHIAH. Tout ce qui est en dehors du MASHIAH, est un faux fondement.

      L'autorité de Pierre vient précisément de Yeshua  comme Matthieu 16 le montre. Il est bien évident, par conséquent, que si Yeshua est Celui qui a établi ces choses en Pierre, alors ce qui est instauré en Pierre, n’est pas une fondement autre que le Christ. C’est le fondement même du Christ.

      Ainsi, le fait que le Christ soit le fondement ou la pierre angulaire, comme nous le lisons dans Ephésiens 2:20, ne signifie pas que le Christ Lui-même n’ait pas pu ou n’ait pas établi un apôtre avec une fonction perpétuelle qui soit la pierre sur laquelle l’Eglise sera construite. Les deux concepts ne sont pas mutuellement exclusifs. Par exemple: Jésus est le Bon [Pasteur) (Jean 10:14), Il ne donne la responsabilité de paître toutes Ses brebis qu’à Pierre, comme nous le verrons dans Jean 21:15-17. Jésus est celui avec les clefs (Apoc. 1:18 ;Apoc. 3 :7), mais Il donne ses clés à Pierre.

      Dieu appelle Abraham ‘le rocher’ dans l'Ancien Testament

      Dieu est déclaré comme étant ‘le Rocher’ à travers l’Ancien Testament et dans Deutéronome 32:4 ; tout comme Abraham est décrit comme ‘le rocher’ [ la pierre ] dans Esaïe 51:1-2

      Deutéronome 32:4- « Il est le rocher; ses oeuvres sont parfaites…»

      Esaïe 51:1-2 - « … Portez les regards sur le rocher d'où vous avez été taillés, Sur le creux de la fosse d'où vous avez été tirés. Portez les regards sur Abraham votre père… »

      L'Ancien Testament dit de regarder ‘le rocher’, de regarder Abraham. Abraham est décrit comme ‘le rocher’ [ la pierre ] parce qu'il était le père de tous les Israélites. Son ancien nom (Abram) fut changé afin de signifier son rôle de ‘rocher’ et de père du peuple de Dieu. Serait-il logique donc que Jésus ait choisi quelqu’un pour qu’il soit la pierre / ‘le rocher’ de la nouvelle Israël, nouvelle Eglise du Nouveau Testament, de la nouvelle Israël, l'Eglise? Oui, et c'est pourquoi le nom de Simon a été changé par ‘Petros’, qui signifie ‘pierre’. À la lumière de cette preuve, il devrait être totalement évident pour tous que  Pierre est le roc. Néanmoins, passons à d’autres faits.

      Qu'en est-il de Petros et Petra en grec?

      Les protestants prétendent que Yeshua n’aurait pas pu dire que  Pierre fut le rocher, à cause des nuances dans les mots grecs. Ils soulignent que dans l'original grec de Matthieu 16:18, le nom de Pierre est ‘petros’ , qui signifie ‘petite pierre’, ou ‘caillou’ ; tandis que le terme pour désigner ‘rocher’ est ‘petra’, qui signifie ‘grande pierre’. La version grecque dit : « Tu es Pierre (petros) et sur cette grande pierre (petra), je bâtirai mon Eglise. » Mais cet argument est réfuté par les points suivants.

      Tout d'abord, les mots ‘petros’ et ‘petra’ avaient la même signification en grec (pierre) , sens alors utilisé à l’époque du MASHIAH. Dans les plus récents poèmes de la Grèce Antique, ‘petros’ signifiait ‘petite pierre’ et ‘petra’ ‘grande pierre’ . Mais cette nuance subtile avait déjà disparu à l’époque où l’ Évangile de Matthieu fut écrit en grec. (Sur ce point, voir la citation du protestant D.A. Carson 2 sous-chapitres plus loin.)

      La distinction mineure entre ‘petros’ et ‘petra’ n’existe qu’en grec attique ; pas dans la koinè grecque. L’Evangile fut écrit en koinè grecque, où ‘petros’ et ‘petra’ signifiaient tous deux ‘pierre’. Par ailleurs, il existe un terme que Jésus aurait pu utiliser pour dire ‘pierre’ : c’est ‘lithos’ . Si Yeshua voulait appeler Pierre ‘caillou’, et non pas ‘pierre’ (petros), Il aurait alors utilisé ‘lithos’. Mais Il ne l’a pas fait….Il a utilisé ‘petros’, qui signifie ‘pierre’. S’il y a une égalité entre ‘Pierre’ et ‘la pierre’…alors pourquoi y a t’il 2 termes grecs différents (petros et petra)...? La réponse se trouve dans ce fait très important : Yeshua parlait l’araméen…pas le grec.

      Yeshua parlait l'araméen, non le grec ; où le nom ‘Pierre’ et ‘la pierre’ sont exactement les mêmes

      En araméen, Matthieu 16-18 dirait ceci: «Tu es kephas, et sur cette kephas je bâtirai mon Eglise. »

      Notez qu’en araméen, le même mot ‘kephas’ est utilisé en deux endroits. Il n’y a absolument aucune différence entre les deux. Yeshua assimilait Simon à la pierre où l’Eglise serait bâtie. C’est aussi capté dans les traductions françaises de ce passage, qui disent : « Tu es Pierre, et sur cette pierre… »

      Cest là que vient l’erreur protestante…Car quand on traduit en grec, l'araméen que parlait Yeshua, le mot araméen ‘kephas’ devient ‘petra’. ‘Petra’ est le mot courant pour ‘la pierre’, en grec ; et il est féminin. Le fait que Petra soit féminin n'est pas un problème pour la seconde partie du passage: sur cette kephas (sur cette pierre) ; mais ‘petra’ ne peut évidemment pas être utilisée pour le nouveau nom de Pierre, parce que Pierre est un homme.

      Ainsi, dans la version grecque, le nom ‘Pierre’ est tout simplement remplacé par ‘Petros’, un synonyme de ‘petra’ ; mais qui est masculin. C'est pourquoi il n’y a aucune différence entre les 2 mots. Ça ne fait aucun doute que Jésus déclarait que Pierre est le rocher.

      Beaucoup de protestants admettent qu'il est évident que Pierre est ‘La Pierre’ / le Rocher

      Devant ces faits, certains protestants sont forcés d’admettre, qu'il est futile de continuer à nier que Pierre est ‘la Pierre’ / le Rocher.

      David Hill, ministre presbytérien et maître d'études bibliques à l'Université de Sheffield a écrit: «C'est sur Pierre lui-même, le confesseur de de son activité messianique , que Yeshua construira son Eglise….Les tentatives d’attribuer ‘la pierre’ à autre chose que Pierre en personne (sa foi, la vérité qui lui fut révélée) sont dûs à l’ inclinaison protestante, et au fait d’introduire à la déclaration un degré de subtilité hautement improbable. » (Cité dans ‘Gospel of Matthew’, New Century Bible Commentary, p 261)

      Dans ‘Theological Dictionary of the New Testament’, une oeuvre protestante éditée par les protestants Gerhard Kittel et Gerhard Friedrich, se trouve un article du célèbre protestant Oscar Cullman. On le trouve dans le Vol. 6 :108 de ‘Theological Dictionary’. Cullman y déclare :
      « Mais que souhaite signifier Yeshua lorsqu’Il dit : ‘Sur cette pierre je bâtirai mon Eglise’ ? L’idée des réformateurs, qu’Il se réfère à la foi de Pierre, est inconcevable dans le contexte de l’histoire. Car il n’y a pas de référence à la foi de Pierre dans ce passage. Plutôt, les similitudes de ‘Tu es Pierre’ et ‘sur cette pierre, je bâtirai ‘ montre que la seconde pierre ne peut seulement être que la même que la première. Il est donc évident que Jésus se réfère à Pierre, qui reçut le nom de ‘Pierre’. Il a assigné Pierre….pour être la fondation de son ecclesia. Dans cette mesure, l’exégèse catholique romaine a raison et toute tentative pour échapper à cette interprétation doivent être rejetées. »

      Le Dr. John Broadus (1886), un baptiste réformé, fut forcé d’admettre :

      « Puisque ‘Pierre‘ veut dire ‘pierre’, l’interprétation naturelle est que ‘sur cette pierre’ signifie ‘sur lui’. Aucune autre explication telle que celle-ci ne peut être abordée à l’heure actuelle….Mais il y a un jeu de mots…C’est empiré en un jeu de mots farfelu et rude, si l’on comprend la pierre comme étant le MASHIAH : et un jeu de mots fragile et vide de sens, si la pierre est la confession de Pierre…. Qu'on veuille bien remarquer que YESHUA ne pouvait pas ici s’identifier lui-même par ‘la pierre’, en consistance avec l’image, parce qu’il est le bâtisseur. Dire ‘je bâtirai’, serait une image confuse. La suggestion de certains, qu’en disant ‘Tu es Pierre, et sur cette pierre’, YESHUA parlait de Lui, implique une artificialité, repoussante pour certaines personnes.» (John A ; Broadus, Commentary on the Gospel of Matthew, Valley Forge, PA Judson Press, 1886, p356) ...

      Le Baptiste D.A. Carson, professeur d’Ancien Testament au Trinity Evangelical Seminary, fut aussi forcé de reconnaître que : 
      « Bien qu’il soit véridique que petros et petra peuvent respectivement signifier en grec récent ‘pierre’ et ‘rocher’, la distinction est largement confinée à la poésie. Par ailleurs, l'araméen sous-jacent est dans ce cas indiscutable, et kephas fut certainement utilisé dans les deux clauses ( ‘tu es kephas et sur cette kephas’ ), puisque le mot fut à la fois utilisé pour un nom et pour une pierre…. Le grec ne fait la distinction entre petros et petra que pour essayer de préserver le jeu de mots ; et en grec, le féminin petra ne pourrait pas être correctement employé pour un nom masculin. » (Cité dans The Expositor’s Bible Commentary, Volume 8, p. 368).

      Nous savons que Yeshua parlait l’araméen, car la Bible nous donne certains de Ses mots araméens

      Puisque l'araméen est pertinent aux faits mentionnés ci-dessus, montrant que  Pierre est le rocher, considérez la preuve que Jésus parlait bien l'araméen. Nous savons que Yeshua parlait en araméen ; tout d’abord parce que l’Evangile rapporte certains des mots araméens qu’Il employait. Considérez Matthieu 27 :46, où Yeshua cria depuis le poteau ‘Éli, Éli, lamma sabacthani ?’. C’est de l’araméen ; pas du grec. Ça veut dire ‘Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’avez-vous délaissé ?

      Un autre exemple, c’est Jean 19 :13-17 – « Pilate… s'assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha.… Yeshua, portant son poteau, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha.»

      Les deux mots ‘Gabbatha’ et ‘Golgotha’ sont en araméen ; ce qui donne ainsi plus de preuves au fait que c’était bien la langue qu’utilisait Yeshua. Dans la Bible, St Jean dit que c’est de l’hébreu, mais comme l’expliquent les érudits biblistes, ‘hébreu’ , couramment utillisé dans le Nouveau Testament, se réfère à l’araméen.

      Il y a également des preuves solides que l'évangile de Matthieu ait été écrit en araméen et ensuite traduit en grec.

      Il existe des preuves solides venant de Pères de l’Eglise, que l’Evangile de St Matthieu fut écrit en araméen, pour ensuite être traduit en grec. Eusèbe, qui est l'historien de l'Église primitive, le premier à écrire une histoire de l’Eglise, du début jusqu’au 4° siècle, période où il vécut, avait constamment déclaré que Mattheu avait rédigé son Evangile en hébreu, ce qui veut dire, en araméen.

      Dans le Livre 3, Chapitre 24 [Les écrits de Papias], de son ‘Histoire Ecclésiastique’ , Eusèbe cite Papias pour dire : « Matthieu réunit les sentences (de Yeshua) en langue hébraïque et chacun les traduisit comme il put. »

      Dans le livre 3 Chapitre 3, de son Ecclesiasti ..., Eusèbe cite Papias d'Etat: «Matthieu a composé son histoire dans le dialecte hébraïque, et chacun a traduit comme il a pu". Par le "dialecte hébreu" il veut dire en araméen.

      Dans le Livre 6, Chapitre 25, Eusèbe cite Origène, pour dire : « … le premier [Evangile] écrit est celui selon Matthieu… destiné à ceux qui avaient passé du Judaïsme à la foi, et fut composé en langue hébraïque.»

      Dans le Livre 5, Chapitre 8, Eusèbe cite le célèbre père de l’Eglise primitive, St Irénée, pour dire : « Matthieu entreprit donc aussi d'écrire son Évangile chez les Hébreux et en leur propre langue, pendant que Pierre et Paul annonçaient l'évangile à Rome et y fondaient l'Église. »

       

      Gardez à l’esprit qu’Eusèbe, qui cite Papias, Origène, et Irénée, afin de montrer que Matthieu écrivait en araméen, vécut vers l’an 260 à 340 Ap-JC ; et composa la toute première histoire complète de l’Eglise. Comme si ça n'était pas suffisant pour faire taire toutes les objections à cet égard, nous avons une preuve interne biblique que ‘Petros’, le nom de Pierre en grec, est équivalent à ‘Petra’, la pierre d’où est bâtie l’Eglise. Cette preuve interne vient de Jean 1 :42.

      Jean 1:42 = le nom de Pierre avec la pierre

       

      Jean 1 :42 - « Et il le conduisit auprès de Yeshua. Yeshua le regarda attentivement et lui dit: -Tu es Simon, fils de Jonas. Eh bien, on t'appellera Céphas - ce qui veut dire Pierre. » ( La Bible protestante du Semeur )

      Dans Jean 1:42, le nouveau nom de Pierre est donné dans sa forme araméenne : Céphas. Certains doivent se dire : ‘Mais je croyais que le nom de Pierre en araméen c’était ‘kephas’ ? ‘…Oui ; mais dans les versions en anglais de Jean 1 :42, ‘Céphas’ n’est que la version anglicisée de l’araméen ‘kephas’. Donc, Jean 1 :42 dit que ‘Céphas’ se traduit par ‘Pierre’, le nom de l’apôtre.

      Céphas = nom de Pierre (Jean 1:42)

      Nous savons aussi que ‘Céphas’ se traduirait par ‘petra’, le mot pour ‘la pierre’ (Mt 16 :18), sur quoi est bâtie l’Eglise.

      Puisque le nouveau nom de Pierre = Céphas (comme le dit Jean 1 :42) ; et que Céphas = petra, le mot pour ‘pierre’, c’est indéniable que le nouveau nom de Pierre = petra, la pierre.

      Le nouveau nom de Pierre est équivalent à la pierre ; la roche. Ça ne fait aucun doute.

       

      « Il existe bien une identité formelle et réelle, entre Pierre et la pierre. Yeshua construira Son Eglise sur Céphas. » (‘The Primacy of Peter’ ; édité par John Meyendorf, St Vladimir’s Seminary Press, 1.48.)

       

      « L’Apôtre Pierre est la pierre sur quoi est bâtie l’Eglise, et elle le restera jusqu’à la venue du Seigneur.» (‘The Primacy of Peter’ , p.122; aussi pages 63-65, etc…)

      Vu le contexte, ce serait absurde si Yeshua ne voulait pas dire que Pierre est ‘La Pierre’/le Rocher.

      Songez combien ça serait absurde Yeshua ne disait pas que Pierre est ‘la pierre’ / le rocher. Comme nous venons de le montrer, Yeshua ne prononce ‘heureux’ qu’à Pierre.

      Matthieu 16 :17-« Yeshua, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas … »

      Yeshua ne change que le nom de Pierre.

      Matthieu 16 :18-« Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise … »

      Yeshua réunit Ses disciples et ne donne seulement qu’à Pierre les clefs du Royaume ; et qu’à Pierre le pouvoir de lier et de délier.

      Matthieu 16 :19- «Je te donnerai [à Pierre] les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux…»

       

      NOte karada:

      -->Objection: La ‘pierre’, c’est la foi de Pierre ; non ‘Pierre’.

      Réponse: Les pères disaient que Pierre et sa foi ‘la pierre’ , car que la foi de Pierre est inséparable de Pierre lui-même

      Les Pères comprenaient la foi de Pierre comme étant : inséparable de la personne de Pierre même , et de la fonction que JésusYeshua lui assigna, en tant que premier ministre de Son Eglise. Cette vérité est aussi exprimée dans Luc, chapitre 22.

       

      -->Quelque soit ce que certains groupes religieux pensent: Sachez que:

      1.Yeshua est le fondement de l'Ecclésia (l'Eglise)

      2.Les apôtres (ainsi que les disciples) sont les bâtisseurs

      3.Képhas seul, a reçu les clefs du Royaume des cieux

      4.Képhas ne  sera jamais un rebelle,un ennemi de Elohim, c'est à dire un pape, souverain pontife.

       

      Pierre en effet, était celui sur qui le MASHIAH s'est appuyé pour battir son église (en parlant de la mission des apôtres).Mais en aucun cas, l'élève ne peux remplacer le maître.

      Les catholiques utilisent habilement des versets qu'ils tordent , ajouté à des arguments tout faux, et des preuves historiques préfabriquées pour démontrer la papauté de Pierre.Ils cachent la vérité (Romain 1:18)

      Puis la prochaine étape (pour eux) était de dire :<<puisque nous avons l'autorité de pierre par héritage, buver nos dogmes pourris.>>

      Certains sans délectent même.

      Quelle abomination !!!

      Pour ma part, je vous ai prévenu.Que celui qui veut suivre la bête continue de digérer ces disciples de satan et leurs suppôts.

       

      Shalom

       

       

       

       

       

       

       

    « Le Paradis et l'enferJ’avoue... »
    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 17:49
    .Matthieu 7:24 C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. * Ésaïe 28:16 C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée; Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 17:52
    Éphésiens 2:20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
    3
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 17:56
    Luc 20:17 Mais, jetant les regards sur eux, Jésus dit: Que signifie donc ce qui est écrit: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle? Actes 4:11 Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :