•  

    Nouvel article sur Les Dokimos

    Je vous laisse ma paix

    by redaction

    Jésus a dit : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point » (Jean 14 :27). 

    trouver paix interieureParmi les nombreuses bénédictions que nous avons en Christ, le Seigneur nous en a donné une dont le prix est inestimable : la paix.  Nous vivions dans un monde instable, perpétuellement secoué par des événements qui suscitent crainte et inquiétude. Guerres, bruits de guerres, épidémies, crise économique, catastrophes naturelles, dislocation de la cellule familiale…  Tout ceci provoque stress, dépression, anxiété, qui sont autant de symptômes qui sont caractéristiques du manque de paix. Les vagues de suicides, notamment en milieu professionnel, ou encore la consommation de stupéfiants et d’alcool, illustrent parfaitement les conséquences de ce problème.

    Pas facile d’être serin dans un climat hostile gouverné par le prince des ténèbres (1 Jean 5 :19). Pas facile non-plus d’être optimiste face à l’avenir. Il est vrai que les dirigeants de ce monde ont mis en place des structures censées garantir la sécurité et la paix de la planète mais il est évident que leurs efforts sont vains. Du moins il est impossible que l’homme trouve une solution pérenne car la paix véritable est avant tout un don de Dieu.

    Or le Seigneur nous a donné à nous, ses enfants, sa paix afin que nous ne soyons plus troublés. Ainsi, l’amour de Dieu pour nous a chassé la crainte de la mort, la crainte du lendemain, la crainte de manquer… Car nous avons tout pleinement en Christ (Colossiens 2 :10).

    « La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour » 1 Jean 4 :18.

    Voilà pourquoi, chers frères et sœurs, nous ne devons pas nous inquiéter mais chercher premièrement le royaume de Dieu car le Seigneur pourvoit à nos besoins et veille sur notre sécurité (Matthieu 6 :25-34). Le monde entier peut s’écrouler, Dieu veillera sur ses enfants.

    « Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ » 1 Thessaloniciens 15 :9.

    Rappelez-vous de ce qu’il s’est passé lorsque Dieu a frappé l’Egypte en lui envoyant diverses plaies et calamités. Tandis que les égyptiens étaient victimes des éléments déchainés, les israélites eux, étaient à l’abri bien qu’ils étaient sur le même territoire.

    En effet, qui d’autre qu’un enfant de Dieu ayant une ferme assurance de son salut, peut oser dire « la mort m’est un gain » (Philippiens 1 :21)?

    « Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent » Psaumes 23 :4.

    Les compagnons de Daniel, Shadrac, Meshac et Abed-Nego, avaient cette assurance  que procure la véritable paix.  Qu’ils meurent ou non, cela leur importait peu, ils savaient en qui ils avaient cru. C’est pourquoi, face à cette fournaise ardente, ils avaient pu dire avec calme et détermination : « Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. Simon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as élevée » (Daniel 3 :17-18).

    Ne soyons donc pas troublés face à l’adversité car notre Dieu est suffisamment puissant pour nous délivrer. Et même si le monde entier nous hait, même si l’ennemi s’acharne contre nous, même si on veut nous faire du mal, soyons certains du fait que le Seigneur changera le mal qu’on veut nous faire en bien.

    « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » Romains 8 :28.

    Persévérons dans la foi car la foi est liée à la paix. Il ne sert à rien de s’inquiéter car « Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » (Matthieu 6 :27). Louons le Seigneur et comptons sur sa fidélité. Il n’abandonne ni ne délaisse ses enfants.

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
    • Ne pas juger ?? (4)

      Note karada: Lorsqu'on reprend un frère qui est dans l'erreur , on a souvent entendu dire <<Ne me juger pas >> , qu'en est-il réellement?Doit-on juger? si oui, comment doit-on le faire? Lisez  et vous verez ! Shalom !!!

       

      A l'attention des "coupables" qui ne veulent pas s'examiner... mais qui ne peuvent être "pardonnés" que s'ils le font.

       
    •  
       
      Ne touchez pas à MES Oints !

      Ne touchez pas à MES Oints !


      Il est bon d'être loyal quand nous défendons la vérité, et quand notre motivation est juste. Mais nous ne devons pas accorder notre loyauté à ceux qui répandent le mensonge, ni nous engager à les suivre.

      " Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste sont tous deux en abomination à l'Éternel " (Proverbes 17:15).

      Lorsque nous voulons découvrir ce qui est vrai et ce qui est faux, nous devons faire une enquête, écouter les deux parties, et aboutir à un jugement final.

      "Un cœur intelligent acquiert la science, et l'oreille des sages cherche la science " (Proverbes 18:15).

      Nous vivons à une époque où l'on aime les phrases faciles à retenir et les clichés. Sur ce plan, les "Chrétiens" peuvent être comme les autres. Quand la Bible nous demande de ne pas toucher aux "oints de Dieu (Elohim) ", que veut-elle dire exactement ? Qu'est-ce qui compte réellement, mon opinion et la vôtre, ou ce que dit la Parole de Elohim ?

      J'aimerais bien que ceux qui aiment répéter cette phrase étudient le contexte dans lequel elle a été prononcée. Qui étaient ceux que la Bible appelle les "oints de l'Éternel " ? Il s'agit des rois de la nation d'Israël (1 Samuel 12:3, 5; 24:6, 10; 26:9, 11, 16, 23; 2 Samuel 1:14, 16; 19:21; Psaumes 20:6; Lamentations 4:20). Il s'agit aussi des prophètes et des patriarches (Psaumes 105:8-15; 1 Chroniques 16:15-22).

      La première chose que nous devons remarquer est que le verbe "toucher" signifie "agresser physiquement" ou "tuer". Il ne signifie pas "dire publiquement la vérité sur quelqu'un".
      Par exemple, David a refusé de "toucher" (d'agresser physiquement ou de tuer) Saül, qui était roi d'Israël à cette époque.

      Mais David, ainsi que le prophète Samuel, ont "touché" Saül, quand ils ont dénoncé la désobéissance du roi. Elohim avait demandé à Saül de frapper Amalek, et de dévouer par interdit tout ce qui lui appartient. "Tu ne l'épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes" (1 Samuel 15:3). Au lieu de cela, Saül se contenta d'un compromis, et épargna "les meilleures brebis et les meilleurs bœufs, afin de les sacrifier à l'Éternel" (v. 15).Samuel lui dit que son attitude était de la rébellion, et que cette rébellion était aussi grave que la sorcellerie et l'idolâtrie (v. 24). Il ajouta que le royaume lui serait enlevé, parce qu'il n'avait pas obéi à Elohim. Saül admit qu'il avait craint le peuple, et qu'il avait obéi à sa voix.

      Nous lisons dans 1 Samuel 16:13-16 que David avait été oint comme roi, avant même que Elohim ait ôté la royauté à Saül. David a toujours refusé de s'attaquer physiquement à Saül, mais il ne s'est pas privé de dire publiquement la vérité sur Saül.

      Nous pouvons voir, dans 1 Samuel 26:9, 11, 23, que David ne fit aucun mal physique à Saül. Il se contenta de lui prendre sa lance et sa cruche. Au verset 15, David reprend sévèrement Abner pour n'avoir pas gardé le roi, et lui dit même qu'il mérite la mort. Saül entend l'altercation et sort. David le reprend publiquement, devant toutes ses troupes. Il lui demande pour quelle raison il s'en prend à sa vie, puisqu'il est innocent. David prend même un ton de moquerie, en disant à Saül qu'il s'est mis en marche "pour chercher une puce, comme on chasserait une perdrix sur les montagnes ".

      Saül manifeste alors une repentance temporaire, et regrette sa conduite violente, en s'accusant même d'être un insensé. David lui fait confiance, et lui fait remettre ses objets personnels, en proclamant qu'il n'a pas "voulu porter la main sur l'oint de l'Éternel" : "David dit à Abischaï : Ne le détruis pas ! Car qui pourrait impunément porter la main sur l'oint de l'Éternel ? Et David dit : L'Éternel est vivant ! C'est à l'Éternel seul à le frapper, soit que son jour vienne et qu'il meure, soit qu'il descende sur un champ de bataille et qu'il y périsse " (1 Samuel 26:9-10).

      Saül avait été oint comme roi d'Israël. Il occupait une position d'autorité qui devait bientôt lui être enlevée. Mais David refusa toujours de porter la main sur le roi que Elohim avait oint, et de le chasser de sa position. Il savait pourtant qu'il devait lui succéder.

      Ce serait Elohim, et non David, qui devait chasser Saül de son trône (1 Samuel 26:8-10).

                                   

      Nous devons aussi remarquer un aspect important de cette histoire. C'était Saül qui poursuivait David, qui le chassait, et qui en voulait à sa vie. Saül pensait que sa position était menacée, et il voulait tuer David, qui était innocent. N'est-ce pas ce que nous voyons aujourd'hui ?

      Ceux qui occupent une position d'autorité poursuivent ceux qui ont été oints par Elohim, parce que ces derniers osent les braver, dénoncer ce qu'ils disent, et dévoiler leurs mauvaises actions. Occupant une position d'autorité, ces hommes ont habitué les gens à les écouter, et ils veulent réduire au silence ceux qui les dénoncent. Ils les poursuivent en les menaçant avec des versets bibliques, et en leur disant : "Ne touchez pas aux oints de Dieu (Elohim), sinon vous allez commettre un blasphème contre le Saint Esprit, parce que vous critiquez un homme qui est aussi un homme de Dieu (Elohim) ! "

      Ils ignorent que le blasphème contre le Saint Esprit consiste à attribuer les miracles de Yeshoua à un mauvais esprit. Mais ce n'est pas blasphémer contre l'Esprit Saint que de dénoncer les prétendus miracles accomplis par un homme !                         

      Ce sont toujours ceux qui marchent selon la chair qui persécutent ceux qui marchent selon l'esprit, comme Saül l'a fait avec David. Ceux qui obéissent à l'Esprit de Elohim sondent Sa Parole pour se garder dans la vérité, malgré tout ce que leurs ennemis peuvent dire !

      Il est intéressant de lire ce que l'apôtre Jean écrit dans Apocalypse 6:9 : "Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Elohim et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu". Ils avaient été mis à mort parce qu'ils étaient restés attachés à la Parole de Elohim, malgré toute l'opposition qu'ils avaient subie, et ils étaient devenus des martyrs. Ce sont toujours ceux qui sont tombés dans l'apostasie qui haïssent ceux qui gardent la Parole de Elohim !


      Nous connaissons la fin de Saül. David avait été écarté de la bataille au cours de laquelle Saül et son fils Jonathan trouvèrent la mort. David était allé combattre les Amalécites. On lui amena un Amalécite qui avait les vêtements déchirés et la tête couverte de poussière. C'étaient des signes de deuil. David l'interrogea, et l'homme lui dit qu'il avait tué Saül. David lui répondit : 

      " Comment n'as-tu pas craint de porter la main sur l'oint de l'Éternel et de lui donner la mort ? Et David appela l'un de ses gens, et dit : Approche, et tue-le ! Cet homme frappa l'Amalécite, qui mourut. Et David lui dit : Que ton sang retombe sur ta tête, car ta bouche a déposé contre toi, puisque tu as dit : J'ai donné la mort à l'oint de l'Éternel ! " (2 Samuel 1:13-16).

      Il est donc clair que "toucher l'oint de l'Éternel" signifie "agresser physiquement " ou "tuer". Si vous prenez ce mot au sens figuré, ou si vous le spiritualisez, vous pouvez lui faire dire ce que vous voulez !

      Dans 2 Samuel 1:17-19, nous voyons David prendre le deuil à cause de Saül, et ordonner que les enfants de Juda apprennent le cantique funèbre qu'il composa à cette occasion : " Voici le cantique funèbre que David composa sur Saül et sur Jonathan, son fils, et qu'il ordonna d'enseigner aux enfants de Juda. C'est le cantique de l'arc : il est écrit dans le livre du Juste : L'élite d'Israël a succombé sur tes collines ! Comment des héros sont-ils tombés ? "
      David parle de ceux qui ont " succombé ". David n'a trouvé aucun plaisir au fait que Saül était tombé dans l'apostasie et qu'il avait connu une telle fin. Mais il a pleuré.

      La plupart de ces prétendus "oints de Dieu" enseignent la Parole de Dieu-Elohim hors de son contexte. Il n'est donc pas surprenant qu'ils citent un verset de l'Écriture hors de son contexte, et qu'ils en tordent le sens dans le but d'assurer leur protection. Ceux qui s'écrient : "Ne touchez pas aux oints de l'Éternel !" pensent qu'ils accomplissent les œuvres de Elohim.

      Mais ils examinent rarement les faits qui leur sont présentés. Ils ne remettent pas en cause ceux qui les enseignent, et ne veulent pas écouter ceux qui leur présentent autre chose. Ils se bouchent eux-mêmes les oreilles pour ne pas entendre la vérité ! Parfois, même quand on leur a prouvé qu'ils avaient écouté des faux enseignements et des fausses prophéties, ils n'en ont cure, mais préfèrent s'attacher à des gens célèbres qui s'efforcent de gagner leur loyauté.

      Ils refusent d'écouter la raison, qui est leur pire ennemi ! Ils ne réalisent pas qu'ils ont subi un véritable conditionnement, comme les chiens de Pavlov, et qu'ils réagissent toujours de la même manière. Il est temps de briser ce joug !

       

      Que devons-nous donc faire ?

      Il est facile de ne pas dénoncer le mensonge. Mais il est devenu facile de dénoncer ceux qui révèlent le mensonge ! Combien de gens vous diront : "Ne touche pas à l'oint de l'Éternel ! " Mais combien ont vraiment cherché à étudier les arguments que pourraient leur présenter ceux qui ont pris la peine de découvrir la vérité concernant ces prétendus "oints" ? Très peu, je peux vous le dire par expérience ! Pourquoi donc ? Parce que la plupart n'ont pas eu accès à ces informations. Pour être plus précis, je dirais plutôt qu'on ne leur a pas permis d'avoir accès à ces informations ! Je le répète : pourquoi ?

                                   

      Ce fut un apôtre nommé Paul qui eut l'occasion de dire que les Béréens étaient plus nobles que les autres. Pour quelle raison ? Parce qu'ils sondaient les Écritures pour vérifier si ce que Paul leur enseignait était exact. Ceux qui font cela aujourd'hui voient les partisans de leurs enseignants favoris leur reprocher de "toucher à l'oint de l'Éternel" !

      Paul n'a jamais dit aux Béréens : "Ne touchez pas à l'oint de l'Éternel ! Ne faites aucun mal à Ses prophètes !" Vous n'entendrez jamais un véritable apôtre vous dire cela, et vous ne verrez jamais cela écrit dans le Nouveau Testament, pas une seule fois ! Pourquoi donc ? Pourtant, Paul faisait l'objet de critiques. Pourquoi n'a-t-il jamais dit cela ?

      Au contraire, Paul considère que ceux qui vérifiaient ce qu'il enseignait étaient "plus nobles" que les autres. Cela signifie qu'ils étaient de meilleures brebis que les autres. Êtes-vous noble ?Ou suivez-vous toujours le courant dominant ?

      Acceptez-vous de prendre position en faveur de la Parole de notre Elohim, malgré les critiques ? Ou préférez-vous suivre des moutons qui courent vers le précipice? 

      Si vous empêchez les gens de sonder les Écritures et de dénoncer les faux enseignements, comme David a osé dénoncer Saül, et si vous affirmez qu'ils ne doivent pas "toucher aux oints de l'Éternel", vous empêchez ceux qui ont la Parole de Elohim de l'utiliser correctement ! David lui-même, alors qu'il était devenu roi, a accepté d'être sévèrement repris et corrigé par le prophète Nathan. Il ne lui a pas répondu : "Ne touche pas à l'oint de l'Éternel ! " Il n'a pas cherché à se protéger en utilisant ce verset. Aucun partisan d'un ministère quelconque ne devrait donc le faire.

       

      Qui sont les " oints " ?

      " Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité " (Jean 17:17). Si quelqu'un n'enseigne pas la Parole de Elohim correctement, il n'enseigne pas la vérité, même s'il affirme qu'il est " oint ", et même s'il possède un " grand ministère " qui obtient de grands résultats.

      Comment vont donc agir ceux qui sont réellement des hommes et des femmes que Elohim a oints ? Vont-ils vous empêcher de contrôler dans la Parole de ce même Elohim si leurs enseignements sont justes ? Non, évidemment ! L'ancien de l'Église doit être " attaché à la vraie parole telle qu'elle a été enseignée, afin d'être capable d'exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs " (Tite 1:9).

      Les véritables apôtres n'ont jamais affirmé qu'ils étaient "oints". Ils ne parlent pas comme cela ! Ils ne disent pas:"Ne touchez pas aux oints de Dieu" ! Ceux qui sont réellement oints de Dieu-Elohim ne décourageront jamais les gens de discerner la vérité.

      Ils aiment assez les brebis du Seigneur pour vouloir les protéger de l'erreur. Ils veulent les voir grandir. Ils aident les brebis à grandir et à réfléchir par elles-mêmes. Notre onction est celle du Saint Esprit. Le Saint Esprit est l'Esprit de Vérité. Il ne ferme jamais les yeux sur le mensonge, mais le dénonce chaque fois que cela est nécessaire. Il est toujours prêt à nous enseigner la Vérité de la Parole de Elohim, pour nous éloigner de l'erreur et du mensonge.

      Nous devons donc nous poser cette question : " Qui sont les "oints de Dieu-Elohim" ? "

      La Bible nous dit que tout le Corps de Christ a reçu l'onction de Elohim. Ce ne sont pas seulement certains membres du Corps de Christ qui sont oints. 

      " Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Elohim, c'est en lui qu'est le oui; c'est pourquoi encore l'Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Elohim. Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Elohim, lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit" (2 Corinthiens 1:20-22).

      Permettez-moi de poser la question suivante à ceux qui prétendent que nous ne devons pas " toucher aux oints de l'Éternel " : " Croyez-vous que seuls certains ministères sont " oints ", ou admettez-vous que tout le Corps de Christ est oint ? " Si c'est tout le Corps de Christ qui est oint, cessez donc d'utiliser ce verset tiré de "l'Ancien Testament", comme si seules certaines personnes étaient aujourd'hui ointes, à l'instar des rois et des prophètes de l'Antiquité !

                                   

      Le "Nouveau Testament" considère comme " oints " tous ceux qui ont reconnu le Seigneur Yeshoua dans leur cœur, et qui ont été baptisés pour former le Corps de Christ (1 Corinthiens 12:13)... et plus précisément le "baptême en Sa mort" (celle de Yeshoua, Romains 6:3,4).

      Voir à ce sujet: http://enovavida.eklablog.com/le-faux-bapteme-trinitaire-a57905711

      Les " oints " ne sont pas seulement un petit groupe d'hommes qui sont les prétendus " dirigeants " de "l'Église", comme l'étaient les prophètes et les rois de l'Ancien Testament. Tout le Corps de Christ est oint. Ceux qui font des menaces et qui forcent les gens à se taire, quand ces derniers discernent quelque chose qui ne va pas dans leur ministère, sont ceux-là mêmes qui persécutent les oints de Dieu-Elohim !

      Car tous les "disciples" partagent la même onction. Réfléchissez bien à cela, avant de chercher à protéger votre ministère favori, en disant : " Ne touchez pas à l'oint de l'Éternel ! " Ne menacez pas de ce verset ceux qui sondent les Écritures ! Car il se peut que ce soit vous qui soyez en train de toucher à l'Oint de l'Éternel, à Yeshoua, l'auteur de Sa Parole, qui est la Vérité !

      Le "Nouveau Testament" nous enseigne que tous les baptisés ont reçu la même onction, et ont reçu le même Esprit Saint:

      " Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés " (1 Jean 2:27).

      Comment l'Esprit Saint nous enseigne-t-Il ? Par la Parole de Elohim. C'est par la Parole de Elohim que nous pouvons distinguer la vérité de l'erreur. Un peu plus tôt, Jean avait dit : " Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité " (1 Jean 2:20-21).

      Si donc quelqu'un annonce un mensonge concernant Christ ou Sa Parole, il ne parle pas par l'Esprit de Elohim (le Rouah Hakodesh) et ne présente pas la vérité. C'est de cela que parle Jean. Il dit les choses très simplement, pour que tout le monde puisse comprendre. Jean nous dit que nous connaissons déjà la vérité, parce que nous sommes nés de nouveau, et parce que les enseignements du Seigneur dans le "Nouveau Testament" circulaient déjà dans toute l'Église(qui s'appuyait toujours et bien sûr sur le "Tanakh" ou "AT").

      Quand nous écoutons quelqu'un nous enseigner, nous devons toujours nous poser les questions suivantes : " Enseigne-t-il la Bible telle qu'elle est, ou est-il en train de nous présenter une interprétation humaine de la Bible, dans le but de nous conduire dans une expérience ? Croit-il être animé par le Saint Esprit, alors qu'il est en fait animé par un autre esprit ? " (2 Cor 11:4)

      La saine doctrine nous garde en communion avec Elohim et Son Fils Yeshoua.

      Si quelqu'un vous demande de ne pas vous soucier de la doctrine, et de ne rechercher que l'amour ou une expérience, fuyez, parce qu'il s'agit d'un mensonge ! La Bible dit : " Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Elohim; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut ! car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres " (2 Jean 1:9-11). 

      Et aussi : " Je te rappelle l'exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t'engageai à rester à Éphèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines, et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu'elles n'avancent l'œuvre de Elohim dans la foi " (1 Timothée 1:3-4). Ou pouvons-nous trouver la saine doctrine ? Dans la Bible, bien entendu !

      " Mais il ne permit à personne de les opprimer, et il châtia des rois à cause d'eux : Ne touchez pas à mes oints, et ne faites pas de mal à mes prophètes ! " (Psaumes 105:14-15). 

      Qui est Celui qui ne permit à personne de toucher à Ses oints ? C'est YHWH-Adonaï notre Elohim !

      Tout le peuple d'Israël devait être un royaume de sacrificateurs et de rois pour Elohim. Il avait été mis à part pour servir le Seigneur, et c'est Elohim qui empêchait qu'on lui fasse du mal. Nous savons que c'est de cela qu'il s'agit dans le contexte, car il est écrit au verset 13 : " Et ils allaient d'une nation à l'autre et d'un royaume vers un autre peuple ".

      Les prophètes et les rois d'Israël ne se souciaient pas trop de ce que les autres racontaient à leur sujet, mais ils se souciaient de ce que leurs ennemis racontaient sur Elohim (y compris quand ils l'appelaient par un autre nom). C'est ce qu'il faut demander aujourd'hui à ceux qui veulent protéger les " oints de l'Éternel": "Que voulez-vous protéger, la Parole de Elohim, ou un homme ? "

      C'est Elohim Lui-même qui protège Ses oints : " Je sais déjà que l'Éternel sauve son oint; Il l'exaucera des cieux, de sa sainte demeure, par le secours puissant de sa droite. Ceux-ci s'appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; nous, nous invoquons le nom de l'Éternel, notre Elohim " (Psaumes 20:6-7). " L'Éternel est la force de son peuple, il est le rocher des délivrances de son oint " (Psaumes 28:8).

      Il est essentiel de ne jamais juger ("katakrino") un homme, car sa destinée éternelle est entre les mains de Elohim. Mais si nous discernons que leurs enseignements sont destructeurs, la Bible nous demande de juger ("krino").

      Il s'agit d'un ordre. Si vous demandez à quelqu'un de ne pas juger, en lui disant de " ne pas toucher à l'oint de l'Éternel ", vous leur demandez en fait de désobéir à Elohim. C'est clair et simple !

      Cela n'a absolument rien à voir avec le fait de ne pas toucher aux oints de l'Éternel. Si nous citons ce verset hors de son contexte, nous ne faisons qu'étaler notre ignorance de la Parole.
      L'interdiction de toucher aux " oints de l'Éternel " nous empêche d'exercer notre jugement biblique. Ceux qui demandent de " ne pas juger ", tout en s'efforçant d'expliquer à tout le monde qu'ils doivent juger selon la Bible, ne se rendent pas compte de la contradiction. Pour eux, le fait de dire : " Ne jugez pas ! " est déjà un jugement en soi !!

      C'est la Parole de Elohim que nous devons utiliser, quand nous jugeons quelqu'un. Il ne s'agit pas de notre jugement personnel, mais du jugement de Elohim. En obéissant au commandement de juger selon la Parole, nous faisons exactement ce que Yeshoua nous demande, c'est-à-dire de " juger selon la justice ".

      Dans Jean 7:24, Yeshoua a dit : " Ne jugez pas selon l'apparence, mais jugez selon la justice ". Vous voyez bien que Yeshoua nous demande de juger !

      En outre, si nous étudions Matthieu 7:1-5 dans le contexte, nous voyons que si nous enlevons la poutre qui est dans nos yeux, nous pourrons aider nos frères.
      Il semble que beaucoup de Chrétiens préfèrent écouter les hommes, au lieu d'écouter Elohim. Car ils doivent bien comprendre le contexte des passages de la Bible qu'ils citent.

      Ceux qui se sont eux-mêmes nommés conducteurs de l'Église ont enseigné aux gens à raisonner comme ils le souhaitent, parce qu'ils se sont eux-mêmes déclarés " oints ". Ils ont appris à leurs partisans à citer ces versets à ceux qui les reprennent, pour assurer leur propre protection. Le problème est évident. Mais ils ne peuvent que citer quelques versets choisis pour fermer la bouche à tout le monde !

      Pierre, Paul et Jean ont passé beaucoup de temps à juger, comme la Bible demande de le faire. De nombreuses épîtres ont été écrites pour juger les faux enseignements, et pour enseigner la vérité en réfutant l'erreur. Dans 2 Timothée 2:17, Paul met en garde Timothée contre les hérésies enseignées par deux hommes, dont il révèle publiquement les noms. Plus loin, dans la même épître (4:10), Paul juge encore, en mettant en garde contre un homme nommé Démas. Lorsqu'il s'agit de faux docteurs, Paul ne se prive pas de juger !

      Rappelez-vous que ses lettres sont inspirées par l'Esprit Saint.
      Nous avons donc l'obligation de juger les fausses doctrines. Dans l'épître aux Hébreux, l'auteur nous dit que " la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal " (Hébreux 5:14). 

      Il faut du temps pour apprendre à grandir dans le discernement. Seuls les bébés en Christ et les immatures peuvent affirmer que nous ne devons jamais juger. Réfléchissez bien à cela.

      Nous ne devons pas rester passifs, quand nous voyons que certaines  "révélations spirituelles" viennent modifier la Parole de Elohim, quand on abandonne les doctrines fondamentales de la Bible pour s'attacher à des "nouvelles révélations ", ou quand certains se laissent aller à leurs visions, leurs rêves et leurs visitations angéliques pour interpréter la Bible à leur façon ! Nous devons le dénoncer ! C'est ce que la Bible exige.

      Nous devons rester attachés " à la vraie parole telle qu'elle a été enseignée, afin d'être capable d'exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs " (Tite 1:9). Il ne s'agit pas de notre opinion personnelle. Nous ne sommes pas en train de persécuter certaines personnes parce qu'elles ne nous plaisent pas ! Il s'agit de la doctrine biblique, celle que nous devons pratiquer. Ceux qui discernent l'erreur doivent éviter ceux qui la répandent : 

      "Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux " (Romains 16:17).

                                  

       

      Elohim nous a donné la Vérité objective, pour que nous vivions par elle. Il ne nous a pas révélé une vérité tellement vague et imprécise que tout le monde doive l'interpréter à sa manière. Mais Il nous a donné des instructions très claires, qui sont toujours valables et applicables aujourd'hui.

      Elohim nous a donné des moyens objectifs de connaître la Vérité, pour que nous marchions avec Lui en obéissant à Sa Parole écrite. Les brebis entendent la voix du bon Berger, telle qu'ils la trouvent dans Sa Parole. Ils n'écouteront pas les paroles que des hommes prétendent avoir reçues de Elohim. Les brebis du Seigneur sont attirées à Sa Parole. Ils y trouvent la réponse à toutes leurs questions.

      Si certains se prétendent "oints de Dieu (Elohim)" et "conduits par l'Esprit", tout en enseignant régulièrement des choses contraires à la Parole, ou hors de leur contexte biblique, vous pouvez être certains qu'ils ne sont pas conduits par l'Esprit dans toute la vérité. Cela est particulièrement important quand il s'agit des doctrines fondamentales de la Bible.

       

      Bien entendu, cela ne signifie pas que tout ce que nous enseignons sera toujours parfaitement exact. Il faut du temps pour étudier les Écritures et pour parvenir à une compréhension correcte de la Parole. Mais c'est notre objectif. Si quelqu'un tord la Parole de Elohim ou la réduit en pièces, s'il en modifie ou en rejette le sens, nous pouvons en conclure qu'il n'a pas passé assez de temps à l'étudier, ou qu'il ne s'en est pas soucié. Il ne devrait en aucun cas l'enseigner. S'il persévère dans ses erreurs ou ses mensonges, il ne faut plus hésiter à le dénoncer, pour protéger les bébés en Christ, les immatures et les naïfs. Il faut les empêcher d'absorber un tel poison.

       

      La seule parade est d'avertir le public en général des fausses doctrines qui circulent déjà, et qui minent les fondements de notre foi. Nous sommes tous censés devoir veiller sur nos frères, et certains sont appelés à veiller sur l'Église. Si nous choisissons d'ignorer cette nécessité, nous aurons du sang sur les mains (Actes 20:26). Si nous choisissons d'avertir les "Chrétiens" (surtout s'ils ne sont pas "disciples") menacés, nous serons animés de l'amour (agapê) et de la sollicitude dont Yeshoua Ha Mashiah Lui-même a fait preuve.

       

      D'après : http://www.letusreason.org/Pent47.htm

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • 2 FOIS 5 COMMANDEMENTS !

    2 FOIS 5 COMMANDEMENTS !

    EXODE 20 (et 34)

    Ces 10 points, représentant le message de YHWH à l’homme, se lisent dans deux sens : du haut vers le bas, c'est-à-dire verticalement, mais aussi horizontalement, de gauche à droite ou de droite à gauche. Qu’est-ce que cela signifie ?

    Les Dix Commandements furent donnés à Moshé gravés sur deux tables de pierre, cinq commandements sur chaque pierre.

    1 Je suis YHWH ton D.ieu...
    2. Tu n’auras pas d’autres dieux...
    3. Tu ne prononceras pas le Nom de YHWH en vain...
    4. Souviens-toi du Chabbat...
    5. Honore ton père et ta mère...

    6. Tu ne tueras pas.
    7. Tu ne commettras pas d’adultère...
    8. Tu ne voleras pas.
    9. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
    10. Tu n’envieras ...rien de ce qui appartient à ton prochain.

    Pourquoi sur deux Tables ? Et pourquoi les cinq premiers commandements sont-ils sur une pierre et les cinq suivants sur l’autre ? (Le partage en 5/5 paraît symétrique mais en réalité, il ne l’est pas : en réalité, les cinq derniers commandements sont une répétition des cinq premiers. En d’autres termes, nous sommes censés mettre ces deux Tables côte à côte et les lire ainsi :

    Je suis YHWH ton D.ieu / Tu ne tueras pas 
    Tu n’auras pas d’autres dieux / Tu ne commettras pas d’adultère 
    Tu ne prononceras pas le Nom de YHWH en vain / Tu ne voleras pas 
    Souviens-toi du Chabbat / Tu ne porteras pas de faux témoignages 
    Honore ton père et ta mère / Tu n’envieras …rien de ce qui appartient à ton prochain.

    Nota: Le 2ème commandement insiste d'abord sur la nécessité de ne pas faire "d'images taillées" ou de représentations quelconques de tout ce qui peut être "idolâtré". 

    Par essence, cela signifie qu’il n’y a que cinq commandements. « Tu ne tueras pas est une autre manière de dire : « Je suis YHWH ton D.ieu » ; l’interdiction de l’adultère est l’interdiction contre l’idolâtrie ; garder le Chabbat signifie être un témoin honnête, etc.

    Pourquoi « ne pas tuer » est-il associé au fait que « Je suis YHWH ton D.ieu » ? Parce que, tuer son prochain, c'est tuer YHWH:
    A quoi est-ce analogue ? A un roi de chair et de sang qui conquiert un pays, fait suspendre ses portraits, fait ériger des statues de lui et frapper des monnaies à son effigie. Après un certain temps, le peuple du pays arrache ses portraits, brise ses statues et retire les pièces de la circulation, détruisant ainsi l’image du roi. De même, lorsque l’on verse le sang, on détruit également l’image du Roi, comme il est écrit (Genèse 9, 6) « celui qui répand le sang d’un homme... car c’est à l’image de YHWH qu’Il a créé l’homme ».
    Cependant, il existe des meurtriers qui disent croire ,Et certains opposants farouches au meurtre proclament ne pas croire en une force supérieure. Tous ont tort. Si vous croyez sincèrement, vous êtes incapables de devenir des assassins. Et si vous croyez réellement que voler la vie d’un homme est le mal absolu, non parce que vous n’en avez pas les motivations ou parce que vous avez peur de finir en prison, mais parce que vous reconnaissez la valeur transcendante et inviolable de la vie, alors, c’est une autre manière de dire que vous croyez en YHWH.

    Via "Dex Kaniki": https://www.facebook.com/kaniki?fref=ts

     

    Note JYH:

    On pourrait bien sûr développer longuement la signification des autres Commandements (ou "Instructions") mais retenons d'abord qu'il n'existe pas de "résumé de la Loi" qui en excluerait les détails, pas plus qu'il n'existe de recette de cuisine en 2 lignes.
    C'est malheureusement la (mauvaise) habitude des "chrétiens" paresseux et arrogants par nature, qui traduisent Matthieu 22:37-40 comme une abolition de la Loi Mosaïque alors que c'en est un accomplissement ("pleroo"=rendre plein et compléter*, Mat 5:17) au point que cette Loi est portée à un niveau supérieur puisque la simple colère est associée au meurtre et la convoitise à l'adultère (Mat 5:22-28).

    * "Pleroo" a le sens de "remplir constamment jusqu'à ras bord" au point que le "réservoir" ne se vide jamais... mais la plupart des "chrétiens" ont décidé de "jeter le réservoir"... ce qui crève les yeux tellement c'est flagrant !

    Insistons sur le fait que le pire des adultères est d'avoir "d'autres dieux" et que c'est malheureusement le cas de la plupart des "chrétiens trinitariens" qui adorent des "Iesous" et des "sintespris", quand ce n'est pas une "Marie reine du ciel" ou des "saints morts" !

    Cela vient du fait qu'ils ont au préalable "tué YHWH" (notre seul et véritableElohim) pour le remplacer par un Iesous gréco-latin et donc babylonien pour se "conformer au monde" dans un "nouveau testament" dont on ignore toujours quand il deviendra exécutoire faute de connaître "qui" doit encore mourir pour ce faire ! (Le ridicule ne tue pas dit-on... mais ce n'est pas certain car la "mort spirituelle" existe !)

    L'imagerie populaire du Vatican (abolition du 2ème commandement !) a imprégné les esprits et les consciences très durablement avec ces faux dieux, et l'invention du cinéma n'a rien arrangé à l'affaire !... c'est maintenant en "imagination" que le chrétien pèche puisqu'il ignore ce que signifie "adorer le Père en esprit et en vérité". (Jean 4:23,24)

     

    2 FOIS 5 COMMANDEMENTS !

     

                                Folie des images... folie des faux dogmes !

     

    L'abandon de ces simples bases explique toutes les autres dérives:

    - Pourquoi ne commettrait-on pas d'adultères en imagination (ou en en regardant des images filmées) puisqu'on "imagine d'autres dieux" ?!

    - Pourquoi ne nous mettrions pas en colère puisque nous regardons en moyenne 20 meurtres par jour à la télévision (ou en jeux vidéos) et que "Elohim" est massacré au profit de "Théos" et "Deus"?!

    - Pourquoi ne serions-nous pas fraudeurs et voleurs puisque nous volons le nom de YHWH notre ELOHIM en le remplaçant par Deus et Iesous ?!

    - Pourquoi ne serions-nous pas menteurs puisque nous affirmons que le dimanche a remplacé le Shabbat ?!

    - Etc... 

     

    Mais nous avons été prévenus: "Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre YESHOUA que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien." (2 Cor 11:4)

     

    ... Oui, les "chrétiens" supportent fort bien leur grande apostasie et la voient chez les autres !

     

    PERE, redonne-nous Ta Sainte Loi !... Tu La redonneras, quoiqu'il en coûte !

     

     

    2 FOIS 5 COMMANDEMENTS !

     

    JYH, premier jour de la semaine, 27/01/2013

    Partager via Gmail Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique